Article du Temps – Dolce 2009

Dolce

Dolce 2009, domaine la Clé de Sol

C’est parti pour le marathon des fêtes de fin d’année, avec sa succession de menus copieux et bien arrosés. Avec, pour celui qui reçoit, la lourde responsabilité d’accorder au mieux les mets et les vins

C’est parti pour le marathon des fêtes de fin
d’année, avec sa succession de menus copieux et bien arrosés. Avec, pour celui qui reçoit, la lourde responsabilité d’accorder au mieux les mets et les vins. Le plateau de fromages constitue une étape délicate avec la tentation de servir un rouge puissant dans la continuité de celui qui a été servi avec
le plat principal. Une erreur fatale: les tanins entrent en collision frontale avec les protéines lactiques
du fromage. Un blanc constitue un choix plus
approprié. Pour les inconditionnels du rouge, il
est conseillé de servir un vin léger, gamay ou pinot noir.

Restent les indomptables: époisses, vieux brebis ou, plus fort encore, la grande famille des bleus, roquefort, stilton, gorgonzola et autre bleuchâtel. Ces fromages ont tellement de caractère qu’ils dominent n’importe quel vin sec. Pour faire le poids, il faut choisir de manière I-M-P-É-R-A-T-I-V-E un liquoreux (ou un porto). Le Dolce 2009 du domaine la Clé de Sol, à Choully (GE), offre un accord très réussi. La sucrosité et les arômes fruités de cet assemblage de pinot blanc et de sauvignon blanc arrondissent la puissance exubérante de la pâte persillée.

Vendangé quelques jours avant Noël, le Dolce 2009 présente une robe or clair. Le nez présente une pointe d’acidité volatile qui laisse la place à des arômes de coings, d’amandes douces et de citrons confits. La bouche est grasse et onctueuse, soutenue par une acidité soutenue qui rend le nectar très digeste. On retrouve le coing en finale. Un beau
vin qu’il est également possible de servir avec le dessert – une tarte tatin constitue un choix très à propos.

A la tête de la Clé de Sol depuis 1979, Daniel Sulliger règne sur 5 hectares de vignes. Président des vignerons genevois, ce passionné de musique s’occupe en priorité des travaux viticoles. Les vinifications sont réalisées avec le concours de collègues œnologues, comme André Serex, du domaine Les Vallières. A signaler un joli sauvignon blanc 2010 – le 2011 présente un léger sucre résiduel – et Quatuor 2009, assemblage de quatre cépages rouges élevés sous bois.

Où l’acheter? Domaine la Clé de Sol, route du Crêt-de-Choully 18, 1242 Satigny. Tél. 022 753 11 92. www.cledesol.ch Prix: 25 francs (50 cl).

Lien vers l’article original du Temps

Comments are closed.